Touline. Un projet qui ne manque pas de saveur

Des ateliers sur la reconnaissance du goût et la lutte contre le gaspillage alimentaire ont été menés par l’association des Cuisiniers solidaires.


Les cuisiniers solidaires article du Télégramme

Les élèves des classes CP/CE1 d’Isabelle Piquemal et CE1/CE2 de Marielle Le Lay, de l’école La Touline, ont reçu, lundi, des enfants venus d’Auray des écoles Éric-Tabarly et Gabriel-Deshayes. Un rendez-vous qui s’inscrit dans le cadre du projet portant sur les cinq sens mis en place par l’association Les Chevaliers du ciel et la JCE (Jeune chambre économique) de Vannes. « L’objectif est de réunir des enfants « ordinaires » avec des enfants « extraordinaires » », explique Charline Houet, bénévole à la JCE. « C’est-à-dire des enfants en bonne santé rencontrant d’autres enfants en situation de handicap (accueillis dans des classes pour l’inclusion scolaire) ». Tous ensembles, ils partagent de bons moments qui invitent au respect et à la tolérance. Le thème de l’ouïe fut l’occasion pour les jeunes arradonnais de visiter, en décembre, le centre Gabriel-Deshayes et en janvier, le thème de la vue avec la découverte de l’aquarium de Vannes.

Le voyage au pays des sens se poursuit


Un voyage au pays des sens qui s’est donc poursuivi ce 6 février dans l’établissement d’Arradon sur le thème du goût. Des ateliers pour deviner ce que l’on mange ou encore des ateliers cuisine et de lutte contre le gaspillage alimentaire ont été menés avec la collaboration des Cuisiniers solidaires. Les prochains rendez-vous auront lieu le 7 mars pour l’odorat à l’institut Gabriel-Deshayes et en avril pour le toucher au Domaine de Kerguéhennec. Enfin, le 31 mai marquera l’aboutissement du projet avec un baptême de l’air à l’aérodrome de Monterblanc assuré par les Chevaliers du ciel et ce, pour les 170 enfants participants à cette aventure qui encourage l?acceptation des différences.